Afrique Avenir

L’association travaille au quotidien pour mener des actions dans les secteurs de la santé, du développement, de la culture et de la solidarité.

Dépistage des cancers

Cancer col de l’utérus, Cancer du sein, Cancer colorectal

 

 

Démonstration pose du préservatif interne (féminin)

hépatite B et hépatite c

Le droit à la contraception permet aux femmes de vivre librement leur sexualité

Stand de sensibilisation sur la contraception

L’AFRO MAGAZINE GRATUIT

N°25
ET LA SANTÉ, ON DIT QUOI?     N°25  février 2019 est maintenant disponible

Et la santé, on dit quoi ? est un trimestriel gratuit édité par l’Agence Nationale de Santé Publique/Santé publique France et le Ministère chargé de la santé en partenariat avec Afrique Avenir. On y trouve des informations pratiques et des conseils pour prendre soin de soi et de ses proches, des parcours passionnants d’hommes et de femmes, un roman photo …

Télécharger
Voir tous les magazines

Afro Santé LGBT

Le site afrosantelgbt.org  de l’Association Afrique Avenir, est un espace d’information et de ressources pour les acteurs de prévention s’intéressant aux publics LGBT afro-caribéens. Il a été initialement conçu pour compléter la formation « la prévention des IST dont le VIH et des hépatites auprès des personnes LGBT en contexte afro-caribéen ». Il reprend la trame du guide pour l’acteur de prévention, proposant divers contenus: juridiques, anthropologiques, épidémiologiques ou médicaux mais aussi des informations sur les risques de transmission et les moyens préventifs pour chaque pratique sexuelle ou encore des éléments argumentaires répondant aux préjugés sur l’homosexualité. Pour aller plus loin des vidéos et des articles complètent chaque thématique Le contenu du site intéressera sans doute tout acteur de prévention, quel que soit son contexte d’intervention.

 

 

Consultations pour la prévention diversifiée

Pour consulter l’ensemble des partenaires d’Afrique Avenir pour les Consultations pour la prévention diversifiée, cliquer ici.

Voir tous les partenaires

Information, éducation et communication sur le VIH, IST et les Hépatites

Les actions de proximité menées par Afrique Avenir constituent une des activités majeures de l’association. Elles offrent une opportunité très intéressante d’aller vers les personnes originaires d’Afrique subsaharienne et des Caraïbes vivant en France. Pour consulter ces actions, cliquer ici.

Voir le détails des actions
Calendrier 2020

Calendrier 2020

Télécharger notre dernière brochure de prévention santé.

Télécharger La Médiathèque

Planning des interventions d'Afrique Avenir

Pour consulter le planning des interventions d’Afrique Avenir sur le mois en court, cliquer ici.

Planning du mois

Actualités

Hommage à l’artiste DJ Arafat engagé dans la lutte contre le VIH/sida

Publié le 19-08-2019

Originaire de la Cote-d’Ivoire, pays d’Afrique de l’Ouest fortement touché par le VIH/sida, l’artiste DJ Arafat a spontanément accepté de prêter son image en 2009 pour illustrer l’une des pages du calendrier d’Afrique Avenir. Considéré comme un outil essentiel de sensibilisation à l’importance de la prévention, du dépistage et de la lutte contre la stigmatisation autour du VIH/sida, le calendrier d’Afrique Avenir est très attendu chaque fin d’année par les membres de la diaspora africaine vivant en France. Car, en plus d’être un outil utile du quotidien, ce calendrier permet d’ouvrir la discussion autour des moyens de prévention et des risques liés à la santé sexuelle.

Dans un contexte social et communautaire où les discriminations et la stigmatisation des personnes vivant avec le VIH/sida sont toujours aussi présentes, on ne peut que saluer l’acte fort, la solidarité et l’engagement militant des personnalités comme DJ Arafat qui ont accepté d’associer leur image à la lutte contre le VIH/sida. Nous le savons, s’engager dans cette lutte n’est pas anodin lorsqu’on est exposé médiatement, et ce particulièrement en Afrique.
Alors, suite à l’annonce du décès de l’artiste DJ Arafat, Afrique Avenir souhaite souligner et rendre hommage à Ange Didier Houon, qui par son courage, ses convictions et son engagement a aussi contribué à faire avancer la lutte contre le sida.

Afrique Avenir présente toutes ses condoléances à la famille et aux proches de Ange Didier Houon .

Voir toutes les actualités

LGBT+ afros et crise sanitaire du Covid-19 : un lourd tribut à surmonter

Publié le 17-05-2020

17 mai 2020 – Journée internationale de lutte contre les LGBTphobies

COMMUNIQUE DE PRESSE


La crise sanitaire actuelle augmente la précarité et les LGBTphobies. Cet accroissement des violences auxquelles sont confrontées les personnes les plus vulnérables touchent particulièrement les  minorités sexuelles africaines et afrodescendantes. Dans le cadre de la 17e journée internationale de lutte contre les LGBTphobies, Afrique Avenir alerte sur la situation des personnes LGBT racisées et rappelle sa fonction de lieu ressources en matière de santé communautaire.

Documenter le vécu des personnes LGBT afros

En France, malgré une certaine évolution des mentalités au sein des diasporas afrocaribéennes, être noir.e et ouvertement lesbienne, gay, bisexuel.le et/ou transgenre expose davantage aux violences aussi bien dans la sphère privée que dans l’espace public.

Nous disposons de très peu de données permettant de mesurer l’impact des discriminations croisées auxquelles sont confrontées les minorités sexuelles racisées. Ce manque de données ciblées en matière de plaintes, d’agressions et de témoignages contribue à nier l’existence des personnes LGBT afros et rend difficile le travail nécessaire de recensement, la prise de conscience collective et l’élaboration de politiques publiques adaptées pour lutter contre les LGBTphobies envers les personnes afrocaribéennes.

Une urgence : la prise en charge de la santé mentale

Dans le contexte actuel de crise sanitaire, l’isolement et les situations précaires vécues par les personnes LGBT afros sont renforcés. La réduction voire l’arrêt des accueils physiques proposés par les associations sont également un coup dur pour les personnes vulnérables. Pouvoir être écouté.e.s par des profesionnel.le.s de santé formé.e.s se basant sur une approche intersectionnelle, et libérer la parole lorsqu’on se sent prêt.e.s est un enjeu important au sein de nos communautés afros, et particulièrement pour les personnes LGBT.

A l’instar du  collectif psys noires qui «proposent une permanence d’écoute solidaire encadrée par 10 cliniciennes psychothérapeutes formées à la spécificité de l’écoute psychologique et psychiatrique pour répondre avec bienveillance à la demande des personnes isolées», des espaces communautaires visant à favoriser la libération de la parole autour des violences doivent être conjointement portés par les pouvoirs publics et les associations au même titre qu’un centre de santé communautaire qui permettrait à la fois de proposer une diversité de services en matière de santé (suivi gynécologique, groupes de parole, psychothérapie etc…) et d’assurer un suivi global et pérenne dans un espace sécurisé et bienveillant avec une intention particulière portée aux personnes les plus précaires.

Lutter contre les inégalités, écouter, soutenir et accompagner

Pour lutter efficacement contre les inégalités qui produisent des violences, il faut pouvoir les mesurer. Il est encore très difficile en France d’avoir accès à des données nationales reliant santé, contexte social et origines ethniques, alors qu’on sait déjà que ces inégalités se creusent durant la crise sanitaire que nous traversons et qu’elles continueront à s’étendre après la crise.

Les études et recherches telles que l’afrobaromètre santé 2011 et l’afrobaromètre santé 2016 dans lesquelles se sont impliquées Afrique Avenir ont permis de mieux caractériser les personnes immigrées vivant en France. Ce travail fondamental de recensement et d’analyse est une source d’informations qui permet de structurer et déployer des stratégies adaptées aux personnes migrantes en matière de lutte contre le VIH/sida et les hépatites.

Dans la lignée des stratégies de santé communautaire soutenues par les pouvoirs publics  mises en place pour accélérer la riposte pour mettre fin au VIH/sida, Afrique Avenir réclame un engagement de l’Etat à la hauteur de la crise sanitaire actuelle pour permettre aux associations communautaires de poursuivre leurs actions de prévention, de soutien et d’accompagnement des personnes les plus précarisées et marginalisées telles que les minorités sexuelles racisées, exilées et migrantes quel que soit leur statut administratif.   

En cette journée internationale de lutte contre les LGBTphobies, Afrique Avenir salue le travail de terrain d’associations communautaires afros qui agissent souvent avec très peu de moyens dans des contextes difficiles (baisse voire absence de subventions, locaux inadaptés à l’accueil des publics, difficultés à pérenniser des postes et à en créer de nouveaux…) en réinventant de nouveaux modes de solidarités pour soutenir des personnes LGBT des  diasporas afrocaribéennes récemment arrivées en France ou déjà installées depuis des années sur le territoire, et confrontées à différentes formes de violences LGBTphobes.

Afrique Avenir réaffirme son soutien inconditionnel à toutes les personnes LGBT africaines et afrodescendantes et rappelle que l’association est aussi un lieu d’accueil, d’accompagnement et d’orientation des personnes LGBT.

Enfin Afrique Avenir a une pensée particulière pour les personnes LGBT africaines et afrodescendantes isolées, en rupture sociale, et pour qui la crise sanitaire actuelle augmente considérablement les difficultés socio-économiques.

Pour aller plus loin, voici quelques ressources utiles :

Abonnez-vous à la newsletter d’Afrique Avenir :

Pour recevoir toutes les actualités et communiqués d’Afrique Avenir, inscrivez-vous : https://cutt.ly/8yEeej5

Contact presse :

Romain Mbiribindi, Directeur général d’Afrique Avenir romain.mbiribindi@afriqueavenir.fr

Voir toutes les actualités